mercredi 21 septembre 2011

Jaffelin sur Europe 1

Emmanuel Jaffelin sera sur les antennes d'Europe 1 le mardi 4 octobre pour parler de la gentillesse à partir de 18h30.

4 commentaires:

  1. Bonjour Monsieur,

    J'ai supporté durant toute l'après midi une caractérielle, et je me sentais bien nulle. Vous entendre sur Europe 1 faire l'éloge de la gentillesse m'a réconforté, je me suis enfin sentie autorisée à être moi-même. Merci
    Marie.

    RépondreSupprimer
  2. Chère Marie, sans entrer dans la psychologie des profondeurs, je crois que toute personne caractérielle a d'abord du mal à se supporter elle-même et elle se décharge de sa souffrance sur les autres. Au fond, vous avez été héroïque!

    RépondreSupprimer
  3. bonjour je vous ai écouté à France Culture
    la vraie gentillesse c'est évidemment le fil du rasoir et savoir prendre des risques : ne vais-je pas me mettre en danger - ne serait-ce que de perdre mon temps - en étant gentil avec tel ou telle ? mais si on ne vit pas dangereusement (au moins un peu) on ne vit pas du tout, cf les riches habitants des quartiers sécurisés derrière leurs murs et leurs portes à code. Et puis c'est le seul moyen d'entrer dans des réseaux -je parle de réseaux humains, pas de coteries d'intérêts-, qui sont une condition essentielle de vie voire de survie. Donc la gentillesse oui parceque c'est à terme du gagnant-gagnant, humainement parlant. Pour autant il ne faut pas imposer sa gentillesse à qui n'en veut pas ni n'en a besoin : de bonnes intentions l'enfer est pavé.

    RépondreSupprimer
  4. "Pour autant il ne faut pas imposer sa gentillesse à qui n'en veut pas ni n'en a besoin : de bonnes intentions l'enfer est pavé. "

    Il s'agit là de la définition de la sollicitude -incarnée par Amélie POULAIN - dont parle l'auteur dans son dernier ouvrage!

    L'occasion pour moi ici de le remercier pour toutes ses réflexions! Étymologie, Histoire, politique, philosophie ou encore sociologie...nombreuses sont les disciplines abordées!

    En tant qu'éducateur votre livre m'a aidé à conceptualiser certaines de mes attitudes dans la vie mais aussi sur mon lieu de travail!

    Désormais je perçois ma pratique professionnelle avec une approche plus aiguë et je ne laisserai plus passer un piéton sur le passage lui étant dédié sans penser à vous...

    "Suavifico non ergo sum"

    RépondreSupprimer